Baccalauréat professionnel Esthétique Cosmétique Parfumerie

Objectifs de la formation

Former les élèves à la profession d’esthéticienne cosméticienne :

⇒ Apprentissage des techniques de maquillage, d’épilation, de soins du visage et du corps,
⇒ Formation à la vente des produits cosmétiques et de parfumerie,
⇒ Formation à la gestion administrative et financière de l’entreprise,
⇒ Participation à la formation des personnels.

 

Profil de l’élève

• Avoir le goût nécessaire pour les soins, l’esthétique.

• Goût du contact et de la communication.

• Courtoisie, capacité d’écoute.

• Dynamisme.

 

bac-pro-esthetique-cosmetique-lycee-sainte-sophie-aisne bac-pro-esthetique-cosmetique-parfumerie-lycee-sainte-sophie-02 bac-pro-esthetique-cosmetique-lycee-prive-bohain-02

 

Conditions d’admission

– Élève issue de 3ème ayant un bon niveau scolaire

– Élève de CAP Esthétique Cosmétique en classe de 1ère BAC Pro

– Selon les dossiers peuvent également être admis en 1ère les élèves :

  • Titulaires d’un BEP ou CAP autre
  • Ayant accompli au moins la scolarité complète d’une classe de première
  • Titulaire d’un diplôme ou titre de niveau 5.

 

Programme des études

 

1 – Enseignement général et professionnel
  • Français
  • Histoire géographie
  • Mathématiques
  • Sciences physiques
  • Anglais
  • Arts appliqués
  • Prévention santé environnement
  • Biologie
  • Vente
  • Techniques professionnelles (Soins visage, corps, épilation, maquillage, manucurie, beauté des pieds, onglerie) cosmétologie
  • Technologie des instruments et des appareils
  • Cadre organisationnel et règlementaire
  • Education physique et sportive.

 

2 – Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP)
  • 22 semaines sur les 3 années.

 

Poursuite d’études

BTS Esthétique Cosmétique, BTS Management des Unités Commerciales, BTS Négociation et Relation Client, DUT Techniques de Commercialisation (si bon niveau).

 

 

Débouchés

La titulaire du Baccalauréat Professionnel Esthétique Cosmétique Parfumerie exerce ses activités dans les structures suivantes :

– instituts de beauté,
– centres d’esthétique spécialisés (soins corporels, manucurie, épilation, bronzage),
– parfumeries, salons de coiffure,
– entreprises de fabrication et entreprises de distribution de produits cosmétiques et de matériels professionnels,
– établissements de soins, de cure, de convalescence, de réadaptation.