2ème séance de sensibilisation à la Langue des Signes Française

photo-du-site-blabliblo-canalblog-fr_Le jeudi 19 janvier 2017, nous avions le plaisir de recevoir à nouveau Estelle Jaffrezic et Aurore Renard pour une nouvelle séance de sensibilisation à la Langue des Signes Française, cette fois-ci auprès des 1ère ASSP. L’immersion s’est faite dès l’installation dans la salle.

« On s’est senti perdu au début ! » « C’est déstabilisant ! »

En effet, comment communiquer avec une personne sourde, de quelle façon s’y prendre ? C’était sans compter sur le talent des deux formatrices, Estelle, entendante signante et Aurore, sourde profonde. « Elles nous ont tout de suite mis à l’aise », explique une lycéenne.

Les petits gestes de la vie courante, si simples, comme se réveiller le matin, doivent s’adapter à la surdité de la personne. Les élèves se sont montrés très investis, et même très inventifs pour proposer des solutions adaptées aux sourds dans des situations quotidiennes. Pendant ces deux heures, la notion de handicap a tout simplement fait place à la notion de communication, d’échange. « Je ne voyais pas les sourds de cette manière », reconnaît un élève. « Tout le monde devrait apprendre à communiquer pour réduire l’exclusion », explique une autre, convaincue. Les deux enseignantes de LSF ont ensuite demandé aux élèves s’ils voulaient apprendre quelques mots en LSF, ce à quoi ils ont tous adhéré avec enthousiasme. C’est ainsi que chacun s’est appliqué à signer son prénom en utilisant la dactylologie. Puis à échanger quelques mots : bonjour, ça va ?, je suis sourd, je suis entendant, jouer, aimer … le tout dans un silence appliqué… uniquement troublé par la sonnerie indiquant la fin de cette séance de sensibilisation.

Les retours sur ces deux heures ont été très positifs, les élèves ayant vraiment apprécié le temps passé avec les deux enseignantes, et regretté de ne pas pouvoir continuer à apprendre la LSF au lycée (disons pour le moment).

A Estelle et Aurore,

 

456

 

 

12